La Coalition internationale pour l’abolition de la maternité de substitution (CIAMS), dont le CoRP est membre fondateur, et le European Network of Migrant Women, lancent une enquête internationale sur le thème

« Femmes migrantes et maternité de substitution ».

𝗟’𝗼𝗯𝗷𝗲𝗰𝘁𝗶𝗳 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗲𝗻𝗾𝘂𝗲̂𝘁𝗲 est d’identifier et de donner à voir la présence de femmes agissant comme mères porteuses, donneuses d’ovocytes ou subissant une grossesse forcée dans un autre pays que leur pays d’origine, afin de pouvoir alerter les autorités européennes sur le lien entre la migration/le déplacement des femmes et les pratiques susmentionnées.

Pour le recueil des informations, nous nous appuyons principalement sur nos membres et sur leurs réseaux (la CIAMS rassemble aujourd’hui 40 membres, des associations pour les droits humains et l’égalité entre les femmes et les hommes, présentes dans 13 pays : Autriche, Australie, Belgique, Canada, Colombie, Espagne, France, Italie, Japon, Roumanie, Royaume-Uni, Suède, Ukraine).

Mais à cette entreprise seraient très utiles 𝗹𝗮 𝘃𝗶𝗴𝗶𝗹𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗶𝗯𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 toute autre personne ou organisation préoccupée par la défense des droits humains des femmes et des enfants, et considérant que la GPA est contraire à ces droits.

Aussi, si vous avez des informations sur le thème de cette enquête, nous vous remercions de bien vouloir les adresser à la Coalition, à l’adresse :

abolition.gpa@gmail.com

Merci !

#GPA #migration #femmesimmigrées #grossessesforcées